À l’affiche à l’Artistic Théâtre !

Puis en tournée

SAISON 2019-2020

Une pièce de

Éric Chantelauze et Samuel Sené

Mise en scène de Samuel Sené

Assisté d’Inès Amoura

Musique de Raphaël Bancou

Avec les comédiens – chanteurs – musiciens
Juliette Behar
Julien Ratel

L’histoire presque vraie d’un homme qui choisit de s’enfermer dans une pièce dont il n’a qu’une chance sur deux de sortir vivant. Et qui y séquestre sa bien-aimée…

Une histoire d’amour drôle et bouleversante, inédite et scientifique, musicale et rocambolesque, d’après l’expérience quantique du chat de Schrödinger.

Un cabaret métaphysique créé par l’équipe de Comédiens !, le spectacle aux Cinq Trophées de la comédie musicale (dont meilleure pièce, meilleur livret, et meilleure mise en scène).

 

En 1935, le physicien Erwin Schrödinger imagine l’expérience de pensée dite du « chat de Schrödinger ». C’est sans aucun doute l’expérience absurde de physique quantique la plus populaire, donnant lieu à tout un pan de la pop-culture contemporaine.

Au fil des décennies, scientifiques ET philosophes ont joué avec ce concept, jusqu’à créer le concept de suicide quantique, de roulette russe quantique, d’immortalité quantique, et même d’amour quantique.

L’hésitation et le doute sont-ils des mécanismes de protection de notre conscience, ou juste l’expérience du quantique qui régit nos neurones à chaque instant ? Dire « Oui » devant le maire ou rompre, voter ou faire un enfant, voilà autant de décisions qui ne sont peut être que le résultat d’une probabilité quantique.

En allant plus loin, on peut aussi imaginer que notre univers n’est que l’univers où notre conscience expérimente le vivant, seconde après seconde, démontrant notre immortalité quantique. Jusqu’au jour où…. Jusqu’au jour où quoi exactement ?

 

Car si nous ne sommes « qu’atomes incertains », qu’en est-il de l’Autre ? qu’en est-il de l’Amour ? La présence d’un être humain, face à moi, jouant le rôle d’observateur, me définit, et supprime toute notion probabiliste car c’est l’Autre qui me dit que j’existe, qui vérifie mes choix, qui fait qui je suis.

Depuis mes études scientifiques, classes préparatoires et Ecole Normale Supérieure, je suis fasciné par le jeu intellectuel qu’est la physique quantique, et mon côté « raconteur d’histoires » espère depuis ces années écrire une expérimentation théâtrale autour du sujet. Pas un débat philosophique sans fin, ou un dialogue insipide, mais bel et bien un enjeu humain, où le public pourra en empathie se poser les mêmes questions que les personnages, ces questions universelles qui hantent l’humanité depuis la nuit de temps : qui suis-je ? comment le sais-je ?  N’est-ce pas le rôle de l’artiste d’ouvrir des portes, de créer un « théâtre de Schrödinger » où, le temps d’une représentation, tout est possible, tout n’est que probabilités, et quand le rideau se ferme, chaque spectateur expérimente sa propre réalité, sa décision, son choix.

J’espère que le choix sera celui de l’humain, tout simplement. Car, comme le dit si bien Céline, « Au commencement était l’émotion ».

Samuel Sené

  • Musical Avenue :

L’Homme de Schrödinger fait partie de ces spectacles, comme on en voit peu, où il faut se préparer mentalement avant d’y aller. Vous ne sortirez pas indemnes de l’ArtisticThéâtre car sans trop vous en rendre compte, les personnages et le propos du spectacle vous auront touchés au plus profond de vous..

  • De la cour au jardin :

Je vous conseille vivement ce spectacle, qui bouscule, qui interpelle, et qui m’a véritablement emballé.
Un spectacle hors-normes, un spectacle atypique.
Quantique, quoi, le spectacle.

  • Le monde du ciné :

Eric CHANTELAUZE, Samuel SENE et Raphaël BANCOU ont l’art et la manière de toujours apporter du sang neuf au 6ème et au 4ème art…

  • Le musical par Jelery :

L’HOMME DE SCHRÖDINGER est un « musical » intelligent, qui fait appel à un public intelligent. Il ne s’agit pas d’un public se croyant supérieur, non, absolument pas. Nous parlons d’un public ouvert aux expériences, prêt à jouer en dehors des conventions.

  • Encres Vagabondes :

Ce spectacle fascinant est complètement à sa place sur les tréteaux novateurs de l’Artistic Théâtre où l’originalité et l’audace des spectacles n’est plus à démontrer… et L’Homme de Schrödinger « matinée de musique métaphysique » est le fruit de l’intrépidité créatrice de ses deux co-auteurs Samuel Sené et Eric Chantelauze complices du compositeur et arrangeur Raphaël Bancou, créateurs de Comédiens ! (pièce ayant remporté cinq Trophées de la Comédie Musicale 2018).Il y a vraiment quelque chose à ne pas manquer avec ce théâtre pétri d’humour à l’affiche jusqu’en janvier.

  • La rue du Bac :

On notera le jeu très complet des deux comédiens. Qu’ils incarnent leurs personnages, chantent, ou jouent de la musique, on ne repère aucune fausse note. Bien contraire. Ils se mettent au service de l’histoire qu’ils font vivre par leur sincérité et leurs multiples talents.

  • Regardencoulisse.com

Pendant 1h23, temps de l’expérience de Schrödinger, ils enchaînent tour à tour les personnages avec brio ; ils chantent, dansent, jouent de plusieurs instruments acoustiques et électroniques. Mais surtout, ils emportent le spectateur dans leur dimension.

           À partir du 2 Novembre à L’ARTISTIC THÉÂTRE

Le mardi à 20 h, le mercredi et jeudi à 19 heures, le vendredi à 20 h 30, le samedi, matinée à 15 heures et soirée à 20 heures et le dimanche à 15 heures.

© Philippe Escalier